Le traitement transcutané par laser

Le principe

Bien que l’injection à la mousse sclérosante constitue le traitement en première intention des télangiectasies, le recours au laser vasculaire est envisageable dans cette situation. Pour rappel, les télangiectasies sont des varicosités qui résultent d’une dilatation de petits vaiseaux sanguins, situés notamment à fleur de peau des membres inférieurs.

 

Même s'il s'agit de varicosités d'apparence bénigne, il convient cependant d’exclure les problèmes veineux profonds et superficiels qui l’alimentent. Cette évaluation se déroule en consultation à l’aide d'un bilan veineux complet, qui comprend un examen clinique complété d'une échographie doppler veineuse.

L'indication

Cette technique s'impose :

  • Lorsque le patient développe une phobie à la piqûre.

  • Lorsque les vaisseaux ténus, enchevêtrés et capillarisés, sont difficilement sclérosés à l’aiguille.

Les avantages

Cette technique permet :

  • Un traitement rapide, d'une durée de dix à quinze minutes en fonction de l'étendue de la région affectée.

  • Un traitement indolore sans préparation particulière si ce n'est d'éviter une exposition aux rayons UV.

Les inconvénients

Dans certains cas, l'on observe :

  • Un impact local sur la pigmentation de la peau

  • Une rougeur ou un oedème disparaissant endéans 24 h.

Les soins

  • Un résultat optimal n'est obtenu qu'au terme de 2 à 3 séances espacées au minimum d'une semaine

  • Il est conseillé d'éviter une exposition prolongée au soleil ainsi que d'observer un délai d'attente de 2 semaines.