L'hygiène de vie & la contention

L'hygiène de vie

Les mesures d'hygiène de vie qui favorisent le retour veineux sont :

  • La perte de poids, le sevrage tabagique, le recours aux méthodes contraceptives non hormonales

  • La marche régulière qui pallie l'action valvulaire déficiente dans les membres inférieurs

  • Le changement régulier de position ainsi que la surélévation des jambes

 

Il est également recommandé :

  • D'éviter de longues expositions à une source de chaleur : le soleil, le bain chaud, le chauffage par le sol

  • De porter des chaussures ou vêtements inconfortables qui contraignent la circulation du sang

La pose d'une contention

La pose de la contention consiste à appliquer sur un segment du membre inférieur une pression par un matériel élastique (bandes ou chaussettes, bas, collants). Selon le cas, la contention mécanique constitue un préalable, un complément ou une alternative au traitement chirurgical :

  • Elle est bénéfique à la microcirculation cutanée et lymphatique

  • Elle réduit la dilatation des veines et accélère le retour veineux

  • Elle a un effet anti-oedème

  • Elle améliore l'efficacité de la pompe musculaire du mollet lors de la marche

Les chaussettes, bas et collants de contention sont classés en fonction de la pression exercée au niveau de la cheville. Il est fait référence à la classification CEAP exprimant la gravité de l'insuffisance veineuse.

Classe 1 : contention faible indiquée

 

  • Au stade C0 de la classification CEAP, à savoir pour des individus sans signe clinique, qui présentent des symptômes très bénins de troubles veineux (douleurs aux jambes, jambes lourdes, impatiences, fourmillements, prurit, sensation d’œdème vespéral…).

  • Au stade C1 de la classification CEAP : télangiectasies, varicosités et varices réticulaires naissantes (diamètre inférieur à 3mm).

 

Classe 2 : contention moyenne indiquée

  • Aux stades C1 et C2 de la classification CEAP : apparition de varices (naissantes, oedèmes variqueux, > 3mm)

  • Après sclérothérapie (ablation endoveineuse) ou après des traitements chirurgicaux notamment au niveau des veines.

  • Chez la femme enceinte durant la grossesse, ainsi que pour les voyageurs dans le cas d’un voyage en avion de plus de 4 heures.

 

Classe 3 : contention forte indiquée

  • Aux stades C2, C3, C4 et C5 de la classification CEAP : varices > 3mm; oedèmes chroniques; phlébites

  • En cas de traitement de l’insuffisance veineuse chronique profonde, chez ceux qui présentent des symptômes ou des risques de thrombose veineuse profonde (phlébite).

  • Après sclérothérapie ou traitements chirurgicaux

  • En cas de troubles trophiques (altérations cutanées ou du tissu cellulaire sous-cutané telles que pigmentation et/ou eczéma veineux, hypodermite scléreuse et/ou atrophie blanche)

  • En cas d'ulcère fermé.

 

Classe 4 : contention très forte indiquée

  • Dans certains cas d’ulcère fermé ou ouvert.